Retour sur la conférence « Economie Circulaire dans les territoires – Quels rôles pour les élus et les acteurs publics ? »

Publié par | · · | Conférences · Economie circulaire | 2 commentaires sur Retour sur la conférence « Economie Circulaire dans les territoires – Quels rôles pour les élus et les acteurs publics ? »

Jeudi 22 janvier se tenait à Paris Bercy, au sein des ministères économiques et financiers, une conférence sur l’économie circulaire qui permettait de se mettre à jour sur ce sujet.

Revenons en deux temps sur quelques points marquants de cette journée fort intéressante, avec tout d’abord quelques définitions (demain je vous parlerai de quelques retours d’expérience).

L’économie circulaire, quel est ce nouveau concept ?

Selon l’ADEME, l’économie circulaire peut se définir comme « un système économique d’échange et de production qui, à tous les stades du cycle de vie des produits (biens et services), vise à augmenter l’efficacité de l’utilisation des ressources et à diminuer l’impact sur l’environnement. »


Ce concept est né du constat que le modèle linéaire « produire, consommer, jeter » est à bout de souffle, que notre dépendance vis-à-vis des ressources non renouvelables (énergie, matières premières) s’accroît tout en générant nombre de déchets non valorisés. L’économie circulaire se concentre sur une utilisation plus efficace des ressources. Elle s’inscrit donc pleinement dans le développement durable et sa déclinaison au sein des entreprises, la Responsabilité Sociétale de l’Entreprise. L’économie circulaire se focalise davantage sur le pilier environnemental alors que le développement durable ou la RSE sont plus globaux et s’attachent également aux aspects sociaux (droits de l’homme, conditions et relations de travail, communautés locales…).


Le schéma ci-dessous illustre les trois domaines d’action et les sept piliers de l’économie circulaire.


economie_circulaire_schema_ademe

Source: ADEME


La transition vers une économie circulaire, qui repose sur des formes nouvelles de coopération des acteurs dans les territoires, est porteuse  d’innovations,  de compétitivité pour les entreprises et de création d’emplois.

Du bon sens me direz-vous ! Oui, bien sûr, mais ce qui est plus compliqué dans notre manière de mener des affaires actuellement c’est de prendre un peu de recul, un peu de temps, et de travailler dans un mode coopératif et collaboratif entre des acteurs locaux qui n’imaginent pas forcément qu’ils ont des intérêts communs.


C’est là d’ailleurs que des consultants avec un regard extérieur et une bonne capacité de facilitateur (trice) peuvent accompagner acteurs territoriaux, entreprises et associations pour animer la démarche !

Comme l’a souligné Alain Geldron, expert national en matières premières à l’ADEME, il faut passer de l’expérimentation à la généralisation et dépasser le discours du « on fait déjà ».


Print Friendly, PDF & Email
Partager : Share on LinkedIn3Share on Facebook0Share on Google+0Tweet about this on TwitterEmail this to someone

2 commentaires

Barrier michel dit:

14 octobre 2015 à 19 h 02 min

Adresse mail en minuscules svp…j’aî participe le 22 janvier, et je suis interesse par la presenTation ppt ..pourriez vous me la communiquer svp

Répondre

Valérie SCHNEIDER dit:

15 octobre 2015 à 11 h 44 min

Les présentations ne sont disponibles qu’en vidéo, je vous envoie le lien.

Répondre

Laisser un commentaire